Koppert Cress demande l'aide des députés européens

« Veillez à ce que la voix de la nature soit entendue à Bruxelles. En notre qualité de "Partners with Nature", nous savons qu'il existe de nombreuses solutions qui peuvent donner naissance à de nouvelles lois.

« Veillez à ce que la voix de la nature soit entendue à Bruxelles. En notre qualité de "Partners with Nature", nous savons qu'il existe de nombreuses solutions qui peuvent donner naissance à de nouvelles lois. La nature a besoin de votre aide. » Lancé hier par Henri Oosthoek, directeur de Koppert Biological Systems, cet appel s'adresse à une délégation de la commission de l'agriculture du Parlement européen.

Cette délégation a commencé hier une mission de trois jours aux Pays-Bas. Elle s'est rendue en premier lieu chez Koppert à Berkel en Rodenrijs. Au siège social de Berkel en Rodenrijs, la délégation a été invitée à découvrir l'histoire de cette entreprise familiale et a reçu une multitude d'informations sur les produits innovants proposés par cette société, comme les insectes utiles dans la lutte contre les ravageurs, les micro-organismes utilisés pour lutter contre les maladies des végétaux et la stimulation de la croissance et de la résistance des cultures, sans oublier les bourdons dont la pollinisation garantit une meilleure fructification et des rendements plus élevés.

C'est Jan Huitema, député européen pour le parti populaire libéral et démocrate néerlandais VVD, qui a organisé cette mission aux Pays-Bas. « Je me réjouis d'avoir pu montrer à une importante délégation du Parlement européen la manière dont une entreprise néerlandaise utilise la nature de manière innovante. Koppert est une entreprise qui a une longueur d'avance sur le reste. Il est de notre devoir de veiller à ce que les réglementations ne perdent pas du terrain. Mes collègues étaient visiblement impressionnés par la capacité d'innovation de Koppert, qui permet une production de nourriture plus importante et plus sûre, tout en réduisant l'impact sur l'environnement », affirme Huitema.

Paul Koppert, membre de la direction générale de Koppert : « Cela a été un honneur pour nous de recevoir une délégation du Parlement européen et de leur montrer ce à quoi nous sommes parvenus chez Koppert. Nous leur avons donné la possibilité de jeter un « petit coup d'œil dans les coulisses » de nos laboratoires, où nous leur avons expliqué le processus de production de nos micro-organismes et autres produits biologiques. Une petite visite à nos bourdons était, elle aussi, prévue au programme. Il était important pour nous de pouvoir expliquer la manière dont nous collaborons avec la nature pour améliorer la santé des hommes et de la planète. »

Le caractère innovant de l'horticulture néerlandaise dans la pratique a été abordé par Rob Baan, directeur de Koppert Cress à Monster. Au cours de sa démonstration, il a souligné l'avenir de notre alimentation. « Un pays surpeuplé comme les Pays-Bas est en mesure de produire des produits sains de manière durable et en harmonie avec la nature. Nous sommes le delta le plus sain du monde. » Le même soir, la délégation s'est rendue à La Haye pour une rencontre avec le premier ministre Mark Rutte, le ministre des Affaires économiques Henk Kamp et le secrétaire d'État Martijn van Dam.

SOURCE: Groentenet